Comment choisir sa carabine

Choisir sa première carabine s'avère toujours un défi en raison de la multitude de choix qui s'offrent à nous. Marc-Olivier Desourdy, un chasseur bien reconnu, a une longue expérience de conseiller dans un magasin de chasse. Voici ses conseils pour le choix d'une première carabine.

1 février 2021

Bien choisir sa carabine

Votre carabine doit vous permettre de récolter de manière éthique votre gibier. Elle doit devenir votre « partenaire » qui ne vous laissera pas tomber, et elle ne doit surtout pas vous intimider.

Quel calibre?

Au Québec, la réglementation stipule qu’un calibre .243 ou plus est nécessaire pour la chasse au gros gibier. Tous les calibres font l’affaire, mais assurez-vous d’être à l’aise avec celui-ci. Plus le calibre est puissant, plus le recul sera difficile à maîtriser. Au besoin, on peut faire l’ajout d’un anti-recul si vous optez pour un calibre magnum.

Les munitions de certains calibres sont beaucoup plus difficiles à se procurer. Cela peut faire la différence sur le prix et la disponibilité de celles-ci. Assurez-vous vous de vérifier ce détail auprès de votre détaillant.

L’importance de l’ergonomie

Tout d’abord, choisissez une arme qui s’agencera parfaitement à vous. Maniez-la avant l’achat pour être certain que vous serez à l’aise avec celle-ci. Si vous comptez faire de la chasse fine et beaucoup de marche avec celle-ci, je vous suggère fortement une carabine légère et compacte, ce qui facilitera vos déplacements d’un secteur à l’autre.

La lunette de tir (télescope)

Le choix d’un télescope de bonne qualité permettra un meilleur dégagement pour votre oeil ainsi qu’un épaulement plus rapide. Les compagnies offrent maintenant des grossissements allant de petite à grande portée sur le même télescope (ex: 3-18×40, 3.5-10×50). Ces lunettes de visée permettent maintenant d’effectuer un tir à courte et à grande distance!

Quel mécanisme d’action choisir?

Au Québec lors de la saison de chasse, la météo nous offrent des cocktails de pluie, neige, gelée etc etc! Je préconise le choix d’action à verrou. Ce mécanisme est beaucoup plus fiable dans ces types de conditions en raison de son fonctionnement simple.

Lorsque vient le temps d’entretenir son arme, un mécanisme à verrou est beaucoup plus rapide à démonter pour le nettoyage!

Bien définir ses besoins

En conclusion, le choix d’une arme se simplifie beaucoup lorsque nous tenons compte de nos besoins réels. Expérimenter avec une armes à verrou légère et avec peu de recul vous donnera confiance en vos tirs. Le choix de munitions peu dispendieuses et accessibles vous incitera à vous pratiquer.

Il ne faut pas tomber dans le piège de choisir un calibre trop puissant et mal adapté, d’autant plus que la très grande majorité des gibiers sont récoltés à courte distance au Québec!

Bonne saison et bonne chasse!

Marc-Olivier Desourdy

Commentaires

0 commentaires

Restez à l’affût des toutes dernières actualités

Inscrivez-vous à notre infolettre