Choisir son étranglement (choke)

Il est facile de s'y perdre avec la multitude d’options possibles : « full », « extra-full », « modified », « improved », « cylinder », acier, plomb, etc… Voici quelques trucs simples pour vous aider à choisir le bon étranglement.

7 mars 2021

Choisir son étranglement (choke)

Le bon étranglement, au bon moment.

Beaucoup de gens se questionnent quant à quel type d’étranglement choisir. Il faut faire ce choix en fonction des munitions utilisées et du type de chasse pratiquée. Il est facile de s’y perdre avec la multitude d’options possibles : « full », « extra-full », « modified », « improved », « cylinder », acier, plomb, etc… Voici quelques trucs simples pour vous aider à choisir le bon étranglement.

Les étranglements d’origine

Les étranglements d’origine sont caractérisés par des encoches à leur embout ce qui permet au chasseur de savoir de quel type d’étranglement est muni son fusil sans avoir à le démonter. Plus il y a d’encoches, plus l’ouverture est grande.

Les étranglements « extended » et « ported »

Quelques marques reconnues offrent des étranglements de type « extended », c’est-à-dire qu’ils dépassent le bout du canon. Ceci permet d’installer l’étranglement sans outil et pourrait également permettre d’orienter les billes sur une plus grande distance.

Les étranglements de type « ported » sont troués, ce qui permet de disperser une partie des gaz de combustion sur les côtés. Cela réduit le recul, mais augmente le bruit.

Les étranglements spéciaux

Certains étranglements sont fabriqués spécialement pour un type de munition. L’exemple le plus connu est le cas de la munition « Black Cloud ». Les manufacturiers tentent alors de modifier le parcours de la bourre pour améliorer le patron de la gerbe.

Une autre stratégie utilisée par la compagnie « PatternMaster » est de ralentir la bourre pour que les billes soient davantage synchronisées. Ce type de stratégie est plus importante pour la chasse à la sauvagine alors que le gibier se déplace à grande vitesse.

Étranglements et billes d’acier

Il ne faut jamais oublier que les billes d’acier ne se compressent pas contrairement aux billes de plomb. C’est pourquoi il ne faut jamais utiliser un étranglement serré (« full » et « extra-full ») avec ce type de billes. Cela risquerait de créer une forte pression sur le canon. Ce dernier pourrait éclater et blesser grièvement le chasseur.

Il faut toujours lire les recommandations du manufacturier par rapport à la grosseur, la vitesse maximale et aux types de billes utilisées. Certains manufacturiers indiqueront que l’étranglement est « full » pour l’acier et « modified » pour le plomb.

Augmenter ses chances grâce au bon étranglement

Pour obtenir un bon groupement à plus longue distance, on doit utiliser un étranglement plus serré, c’est-à-dire « full » ou « extra-full ». C’est le cas lors de la chasse aux dindons, par exemple.

Les chasseurs d’oiseaux migrateurs optent souvent davantage pour un étranglement de type « modified ». Ce choix offre plus de chance d’atteindre sa cible au vol. Étant donné que la gerbe ouvre plus tôt, elle offre un patron plus ouvert.

Les tests de patronage

Avant de partir à la chasse, il est fortement recommandé de faire un test de pratonage avec votre combinaison étranglement/munitions. Cela vous assurera d’avoir le groupement désiré à la distance voulue pour mettre toutes les chances de votre côté!

Bonne chasse!

Marc-Olivier Desourdy

Commentaires

0 commentaires

Restez à l’affût des toutes dernières actualités

Inscrivez-vous à notre infolettre