Identification

Communément appelé chevreuil au Québec, le cerf de Virginie est un animal qui se distingue par l’acuité de ses sens et son agilité dans sa fuite. La plupart des gens ont pu observer son élégance dans un champs ou même dans leur cour arrière, mais il vous fascinera encore davantage si vous vous adonnez à sa chasse.
Un trait distinctif de ce cervidé est sa courte queue dont le dessous est blanc, révélant un postérieur de la même couleur.
En été, le ventre du cerf de Virginie est blanchâtre, et le dos et les flancs sont roussâtres. Cependant, l’hiver venu, la fourrure (pelage) des parties supérieures du corps prend une teinte grisâtre. La hauteur au garrot des mâles adultes dépasse souvent 1 m, et leur poids excède généralement 110 kg.

Habitat

Le cerf de Virginie peut se retrouver dans pratiquement tous les types d’habitats du sud du Québec. On peut souvent l’apercevoir en milieu agro-forestier comme dans les champs de cultures, les friches et les forêts de feuillus en régénération. Il fréquente également les marais. Certaines populations de cerfs de Virginie ont aussi intégré les milieux urbains. En hiver, ils se regroupent sous le couvert d’une forêt de conifères qu’on nomme alors des ravages.

Réglementation

Les règles de la chasse au cerf de Virginie ont beaucoup changé depuis 2021.

Vous pouvez utiliser des appâts seulement du 1ier septembre au 30 novembre. Vous pouvez faire des salines toute l’année.

Votre permis vous permettra de prélever un deuxième cerf dans une zone différente du premier cerf prélevé, sauf dans la zone 5 ouest, 8 est et 8 sud, où les deux cerfs peuvent être prélevés dans la même zone. Cette règle ne s’applique pas à l’île d’Anticosti (zone 20), où vous pouvez récolter 4 cerfs  par séjour dont deux avec bois.

Dans la zone 6, les mâles doivent respecter les règles RTLB. Un cerf mâle adulte doit posséder au moins trois pointes de 2,5 cm ou plus d’un côté du panache pour pouvoir être abattu. Toutes les pointes qui mesurent plus de 2,5 cm (1 pouce) de la base jusqu’au bout sont comptées.

Consultez le document officiel des règles de chasse sportive au Quebec 2020-2022.

Équipement

Vêtements de camouflage

S’il y a bien une chasse où vous devrez choisir judicieusement vos vêtements, c’est bien celle-ci!

Tous les sens du cerf de Virginie sont développés. Vos vêtements devront être très silencieux. Prenez l’habitude de frotter les vêtements dans les magasins pour évaluer leur niveau sonore.

Les vêtements imperméables sont pratiquement toujours plus bruyants. Donc si vous ne chassez pas de longues heures à la pluie, préférez des vêtements non-imperméables silencieux en laine ou en polar. Ils seront aussi moins coûteux et plus facile à nettoyer à l’aide d’un détergent sans odeur.

Une arme à feu ou à flèche

Votre carabine devra être d’un calibre d’au moins 6mm (0.243).

Les fusils de calibres 10, 12, 16 et 20 sont autorisés avec des munitions à balle unique ou à chevrotines d’au moins 1 buck.

Votre arc doit avoir une tension de 40 lbs au minimum à l’intérieur d’une extension de 28 pouces et votre arbalète doit avoir une tension de 120 lbs. Les flèches d’arbalète (qu’on peut aussi appeler « viretons ou carreaux »)  doivent mesurer 16 po avec la pointe. Cette dernière doit avoir une diamètre de coupe de 7/8 po.

Appeaux

Piquez la curiosité du cerf de Virginie en vous procurant des appeau imitant la femelle, ainsi que le grunt et le rattling du mâle. Vérifiez qu’il sont parfaitement silencieux pendant les déplacements.

Leurres

Il est interdit d’utiliser de l’urine naturelle de cervidés (à l’exception de l’urine d’orignal), et tout autre leurre olfactif naturel (exemples : glandes tarsiennes, phéromones), prélevés sur des cervidés d’élevage ou sauvages provenant du Québec ou de l’extérieur du Québec.

Une panoplie de leurres sont disponibles sur le marché, mais ne vous fiez pas aux prétentions des vendeurs!

Techniques de chasse

Prospection

Trouvez leurs sentiers! Les cerfs de Virginie sont très routiniers. À l’aide de caméras situées près des sentiers, vous pourrez comprendre leurs habitudes et vous poster au bon endroit au bon moment!

Chasse à l’affût

La méthode la plus populaire consiste à se construire un poste d’affût et de surveiller un appât. Par contre, il existe d’autres techniques plus productives et plus excitantes.

Après une bonne prospection, vous vous installerez à l’affut à portée de tir d’un couloir de déplacement, à bon vent. Vous n’avez qu’à vous camoufler dans la végétation existante, bouger le moins possible et être persévérant. Vous aurez plus de chance de récolter un buck mature que si vous chassez directement sur un appât!

Chasse à l’approche

La technique consiste à se déplacer discrètement à la manière d’un cerf et à bon vent. Les journées pluvieuses sont parfaites pour cette technique. Prenez fréquemment des poses pour écouter. Ne vous découragez pas si vous l’avez effrayé, car il pourrait même entretenir la curiosité des autres cerfs du secteur.

Mettez-vous au défi de récolter un cerf de Virginie à l’approche une fois dans votre vie!

Recettes

Le cerf de virginie est une viande rouge qui s’apparente au boeuf. Elle se cuisine donc de la même manière. Tout comme l’orignal, gardez en tête qu’elle est plus maigre!

Taxidermie

Consultez toujours votre taxidermiste AVANT de récolter votre cerf de Virginie. Il vous expliquera quoi faire lors de l’éviscération pour rendre honneur à votre gibier.

Sachez que la tête de l’animal doit être transportée avec l’animal en tout temps jusqu’à l’enregistrement. N’oubliez pas de mentionner votre intention de la naturaliser à votre boucher!

Le panache peut être récupéré en sciant l’os de crâne et en retirant toute la chaire. On peut aussi conserver le crâne avec le panache pour le faire blanchir.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/mirador/public_html/wp-content/themes/mirador_v1.5/modules/post.php on line 18

Conseils de pro

Désolé, cette section est actuellement vide

Restez à l'affût de toutes nos actualités

Inscrivez-vous à l'infolettre