Identification

Le dindon sauvage est le plus gros représentant de la famille des gallinacés (gélinotte huppée, poulet, coq) a un poids moyen de 7,7 kg à 9,7 kg chez le mâle et de 3,6 kg à 5 kg chez la femelle ce qui le classe dans la catégorie des gros oiseaux d’Amérique du Nord.

Sa particularité physique est d’avoir une excroissance charnue molle et rouge sur le front et sur le cou. Sa tête et son cou sont dépourvus de plumes et il a un petit bec convexe. Son plumage est brun verdâtre à reflets cuivrés. Les plumes de sa queue sont longues et disposées en forme d’éventail.

Le dindon sauvage est un oiseau diurne qui se perche pour y passer la nuit dans les arbres à l’abri des prédateurs. Parmi ses traits caractéristiques, on note son bec puissant ainsi que ses pattes très bien adaptées pour gratter le sol à la recherche de nourriture.

Après avoir presque disparu du nord des États-Unis au début du 20e siècle en raison d’une chasse trop intensive, de même qu’en raison de la modification ou de la destruction de son habitat, le dindon sauvage a été réintroduit avec succès dans son aire de répartition originale. Il a fait son apparition dans le sud du Québec au milieu des années 1970, en provenance des populations établies dans les États de New York et du Vermont puis, subséquemment, de celles de l’Ontario. L’espèce, qui connaît aujourd’hui une bonne croissance dans le sud et l’ouest du Québec, bénéficie d’une progression nordique de son aire de répartition.

Habitat

Les dindons sauvages ont des habitats distincts pour les saisons de reproduction et hors reproduction.

Pendant la saison de reproduction, les dindons sauvages préfèrent les pâturages ouverts, les champs agricoles, les zones proches des ruisseaux et des rivières, les zones forestières ouvertes et les prairies. Cet habitat leur fournit les insectes et les graines constituant la majeure partie de leur alimentation, en particulier pour les poussins en croissance.

Pendant la saison hors reproduction, les dindons sauvages sont présents dans des forêts ouvertes et matures mixtes de feuillus et de résineux, où ils aiment souvent se percher.

Traces et sons

Les traces de dindon sont très faciles à reconnaître dans la boue ou la neige.

Sons

Les dindons communiquent beaucoup en utilisant une variété de sons. Il en existe une dizaine. Reconnaissez bien les sons les plus importants que vous pouvez imiter.

Le “hen”

C’est le son de la femelle qui tente d’attirer l’attention:

Le “glouglou”

Voici le son d’un mâle qui tente de s’imposer ou qui répond à vos cris de localisation:

Les “cluck”

Ce sont des sons de dindons calmes et en confiance. Si vous n’entendez qu’un seul “cluck”, il pourrait plutôt s’agir d’un “put” d’alarme.

Réglementation

La chasse s’effectue l’avant-midi seulement. De plus, l’appâtage du dindon sauvage en vue de le chasser est interdit au Québec. Il est également interdit de pratiquer la chasse au dindon sauvage à moins de 100 mètres de tout endroit où des appâts ont été déposés, et ce, peu importe les autres gibiers auxquels ils sont destinés.

Le port du dossard orangé fluorescent n’est pas obligatoire pour la chasse de ce gibier.

Au Québec, vous pouvez abattre vos 2 dindons au cours de la même demi-journée de chasse à la condition que le second provienne de la zone 4, 5, 6, 7, 8, 9,10 (printemps seulement) .

Vous pouvez consulter le document officiel des règles de chasse sportive au Quebec 2020-2022.

Périodes de chasse

Vous pouvez chasser le dindon avec barbe au printemps à partir du 29 avril jusqu’au 10 mai dans les zones 3,11,12,13,15,26,27 et jusqu’au 23 mai 2022 dans les zones 4,5,6,7,8,9 et 10.

Il existe également une chasse au dindon avec ou sans barbe à l’automne du 22 au 28 octobre dans les zones 4,5,6,7,8 et 10.

Consultez les dates de chasse au dindon sauvage selon votre zone.

 

Équipement

Pour chasser le dindon à faible coût, consulter nos conseils simples pour chasser le dindon sans se ruiner.

 

Vêtements de camouflage 

Vous ne serez sur place que des demi-journées au printemps ou à l’automne. Le dindon n’a pas un bon odorat et le simple bruit des vêtements ne le fera pas fuir.

Par contre, leur vision est très développée!

Misez sur des vêtement qui couvriront la totalité de votre peau et du même ton que l’environnement. Un filet ou une cagoule pour le visage est aussi essentiel.

 

Un fusil 

Le calibre 12 est de loin le calibre le plus utilisé. Pour une personne de plus petite taille, un fusil de calibre 20 est aussi à envisager.

Le mécanisme d’action importe peu puisqu’on peut rarement faire plus d’un tir efficace sur un dindon. Les critères à considérer sont surtout la légèreté pour rester immobile.

On peut ajouter une mire fixe pour améliorer la précision.

Un étranglement « full » ou « extra-full » est habituellement utilisé (Choisir son étranglement (choke)).

Les grenailles autorisées (no4-5-6-7) sont toutes acceptables. Une seule boîte suffit. Le patronage est essentiel.

 

Arc/Arbalète

On peut chasser le dindon à l’aide de flèches permettant un diamètre de coupe de 22 mm (7/8 po) ou plus. Cela représente tout un défi!

 

Appeaux

Appeaux pour localiser

L’appeau de localisation sert à faire réagir les mâles pour les localiser. Il s’agit d’un réflexe pour eux. On peut utiliser des bruits de corneilles, de coyotes, de paon, ou même de glouglou. Il faut que l’appel soit bref pour entendre la réponse.

Appeaux de mâle (glouglou)

Il sera utile pour provoquer les mâles qui réagiront en s’approchant s’ils acceptent le défi.

Appeaux de femelle

Il permettra de créer des scénarios de jalousie et pourra également augmenter la curiosité.

Appeaux électroniques

Les appeaux électroniques peuvent être utilisés en combinaison avec des appeau traditionnels pour augmenter le réalisme du scénario.

Appelants

Il existe une panoplie d’appelants de mâles et de femelles dans différentes positions. Ils peuvent faire partie du scénario, mais on peut aussi s’en passer.

Caches

On peut utiliser des affûts permanents ou transportables lorsqu’on chasse dans un endroit déjà fréquenté régulièrement par les dindons. Toutefois, il est souvent plus avantageux de s’en passer pour pouvoir réagir lorsque les dindons s’éloignent.

Techniques de chasse

Prospection

Augmentez vos chances de duel avec Monsieur Dindon en le localisant la veille! Il se perchera dans un arbre pour toute la nuit. Il vous suffit de parcourir vos territoires avec des jumelles et vos appeaux de localisation.  Attention pour ne pas vous faire repérer!

 

Chasse à l’affût

C’est la méthode la plus utilisée. Placez-vous à quelques centaines de mètres des dindons qui ont été localisés la veille. Soyez des Ninjas! Bien camouflé et immobile, avec ou sans appeaux, c’est le temps de provoquer à l’aide de sons de femelle et de mâle.  On envisage un tir lorsque le cou est bien dégagé à moins de 30 mètres.

 

Chasse à l’approche

Si vous n’avez pas localisé de dindon la veille, déplacez-vous en forêt sur le bord des champs et lancez des appels de localisation. Placez-vous immédiatement à l’affût si la réponse est proche… ou passez en mode chasse de provocation!

Chasse de provocation

Si vous voulez vivre l’expérience ultime, approchez le dindon en rampant derrière un appelant de mâle. Vous serrez étonné à quel point il sera hypnotisé par votre appelant. On peut utiliser un diaphragme pendant l’approche pour le rendre encore plus jaloux. L’insulte ultime consiste à mettre votre appelant dos au dindon! Dans la plupart des cas, il en profitera pour courir vers vous, alors soyez prêt!

Les appels

Avec un peu de pratique, vous maîtriserez les appels principaux!

Éviscération et préparation

Comme tout gibier, il ne faut pas tarder pour éviscérer son dindon. Les températures printanières peuvent nuire grandement à la conservation de la viande. Portez des gants de préférence.

N’oubliez pas de mettre votre coupon de transport et d’enregistrer votre gibier!

Contactez préalablement votre taxidermiste pour des instructions précises si vous désirez naturaliser votre dindon.

 

Récupération complète

On peut éviscérer le dindon en entaillant autour de l’anus et en utilisant un outil de type “gut wrench”. Coupez la tête et retirez ensuite les abats que vous pouvez conserver.  Il faut ensuite retirer les plumes, l’emballer et le mettre au froid rapidement.

 

Récupération des poitrines et des cuisses

Faites une entaille verticale au centre de la poitrine jusqu’à l’abdomen sans le perforer. Écartez la peau avec vos doigts et déchirez la pour dévoiler les cuisses de chaque coté.

À l’aide de votre couteau bien affuté, retirez les poitrines en premier. Ensuite, désarticulez les hanches en poussant les cuisses vers l’arrière. Vous pouvez maintenant couper les tendons et retirer les cuisses.

Recettes

Les poitrines de dindon sauvage s’apparentent beaucoup à son cousin domestique. La viande est souvent moins grasse. Il faut donc faire attention de ne pas assécher la viande. Essayez d’ajouter un corps gras comme le bacon!

Comme le dindon marche beaucoup, les cuisses sont beaucoup plus fermes. Braisez longuement à basse température la viande dans une cocotte après l’avoir saisie ou utiliser une mijoteuse.

La méthode de cuisson infaillible pour de la viande tendre et juteuse est l’utilisation d’un thermocirculateur. Empruntez celui d’un ami et vous vous régalerez!

Cubes de dindon à la crème

Ingrédients

  • Une demi-poitrine de dindon, coupée en cubes de ½ pouce
  • 5 onces de moutarde de Meaux
  • 1/2 litre de crème 35 %
  • 4 onces de beurre
  • 2 onces de cognac
  • Épices à steak
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Dans une poêle, faire chauffer le beurre.
  2. Sauter rapidement les cubes de dindons et épicer au goût.
  3. Retirer de la poêle et les réserver au chaud.
  4. Déglacer la poêle au cognac.
  5. Ajouter la moutarde puis la crème et laisser réduire.
  6. Dresser l’assiette avec le dindon et napper de sauce.

Ribs de dindon

Ingrédients

  • 4 hauts de cuisses de dindons sauvages
  • 1 bière rousse de microbrasserie (± 500mL)
  • 1/2 T de vinaigre de cidre
  • 1/4 T de sirop d’érable
  • 1 canne de pâte de tomate
  • 1/2 oignon haché finement
  • 3 gousses d’ail
  • Sel
  • Poivre
  • Origan
  • Graines de sésame

Préparation

  1. Dans un chaudron, tout mélanger excepté la pâte de tomate.
  2. Porter à ébullition, abaisser la température afin d’éviter les dégâts et laisser réduire pendant environ 45 minutes.
  3. Mélanger la canne de pâte de tomate et laisser mijoter pendant encore 15 minutes.
  4. Équilibrez l’amertume avec du sirop d’érable à votre goût.Vous pouvez également donner une touche de piquant avec votre sauce forte préférée si vous désirez.
  5. Retirer du feu et laisser refroidir.
  6. Une fois bien froid, insérer vos quatre pièces de viande et bien mélanger. Laisser mariner pendant environ 24h.
  7. Sur un barbecue a feu doux (environ 250 degrés F), pendant 3 à 4 heures, laisser cuire tranquillement et revirer de temps en temps. Badigeonner fréquemment pour éviter que les pièces de viande ne s’assèchent.

Taxidermie

Étant donné ses couleurs et sa taille, un dindon naturalisé est souvent très impressionnant!

Consultez votre taxidermiste AVANT d’aller à la chasse pour connaître sa méthode de préservation préférée.

Ramassez toutes les plumes qui se sont décrochées et congelez-les avec votre prise.

Conseils de pro

Restez à l'affût de toutes nos actualités

Inscrivez-vous à l'infolettre