Coyote : importance de la prospection!

Le coyote apprend extrêmement rapidement, alors ne tentez pas de sortie sans être préparé. Mettez les chances de votre côté avec une bonne prospection au préalable!

16 février 2021

Coyote : importance de la prospection!

Peu importe le gibier que l’on convoite, un élément de base persiste : connaître son territoire! Peu importe l’expérience que l’on a, si le gibier n’est pas présent, nos chances de récolte sont nulles. C’est plus particulièrement vrai pour le coyote.

Le coyote est un animal qui se déplace énormément et peut couvrir de très grandes distances. Certains de ces canidés peuvent couvrir un territoire de plusieurs centaines de kilomètres carrés. Il est alors impératif de savoir où il passe la majorité de son temps pour espérer avoir une opportunité de tir.

Avec l’expérience et surtout avec le temps, vous finirez par connaître votre territoire de fond en comble. Vos sorties seront de plus en plus payantes. Alors voici quelques petites techniques pour savoir où trouver monsieur le canidé.

Recherchez la nourriture

Comme tout autre gibier, le coyote ne pense qu’à trois choses : se reproduire, assurer sa sécurité et surtout, manger! Même si son territoire couvre des dizaines et des dizaines de kilomètres, le coyote concentre quand même la majeure partie de son temps là où se trouve la nourriture.

Recherchez les cours d’eau. En hiver, les ruisseaux qui ne gèlent pas et les petits rapides de rivières qui longent les champs vont déborder de petit rongeur. Ces derniers constituent la plus grande partie de l’alimentation de monsieur coyote.

Évidemment, les ravages de chevreuils vont aussi attirer l’attention de ce dernier. Recherchez les couverts de conifères, car en plus d’abriter bon nombre de petits gibiers, les conifères offrent un couvert de protection en cas d’intempéries.

Voyez grand!

Au coyote, une règle très importante est de voir plus grand que le bout de territoire que l’on occupe. Comme mentionné, le coyote est un animal qui se déplace beaucoup. Il faut donc faire nos devoirs pour s’assurer d’être présent au même moment que lui.

Que signifie voir grand? Pour moi, voir grand signifie connaître toutes les perturbations et changements aux alentours de son territoire pour prévoir les réactions et déplacements des coyotes qui l’occupe.

Prenons par exemple un territoire traversé par une rivière. Supposons que les coyotes, en début de saison, sont concentrés sur le côté nord de cette rivière et que nous chassons le côté sud sans connaître la présence de ce cours d’eau. En début de saison, alors que la rivière n’est pas encore gelée, tous nos efforts seront vains puisqu’il sera impossible pour le coyote de se rendre jusqu’à nous! C’est pourquoi, en chassant ce territoire en début de saison, nous perdrions notre temps. Mais surtout, vous allez éduquez vos coyotes et le temps venu, lorsque la rivière sera gelée, vous perdrez encore votre temps puisque les coyotes ne seront plus réceptifs à vos appels. Ils les auront entendus encore et encore plus tôt en saison et auront compris votre routine.

Un autre exemple commun : les sucreries. Un territoire bordé par une cabane à sucre peut être extrêmement productif plus tôt en saison et devenir complètement sans intérêt pour le coyote en fin de saison. L’homme sera de plus en plus présent sur le territoire avec le début du temps des sucres.

Certains secteurs seront aussi meilleurs seulement le matin ou seulement le soir. Pourquoi? À vous de le découvrir! Observez l’activité humaine sur le territoire pour tenter de comprendre pourquoi certains spots ne sont bons que tôt en matinée. Sur ce genre de territoire, à quoi bon perdre notre temps avec une passe de soirée!

Voilà pourquoi il est extrêmement important de connaitre son secteur dans son plus grand ensemble. Il faut éviter de perdre son temps et de mettre trop d’effort sur un territoire de faible qualité.

Des traces fraîches

Lors de vos prospections, vous devez vous assurez de découvrir des traces fraîches à CHAQUE sortie. Un bon territoire à coyote a de nouvelles traces chaque jour et non 2-3 fois par semaine.

Lors de vos sorties de chasse, vous passerez environ 45 à 60 minutes à l’affût.  Donc, si vous voulez augmenter les chances d’être sur place à la même heure que le coyote, le territoire que vous chassez doit être constamment parsemé de traces fraîches.

Suivez les traces sur une longue distance pour découvrir si vos coyotes ne sont que de passage ou s’ils semblent s’y attarder une bonne partie de leur temps! En suivant leurs déplacements vous aurez peut-être aussi la chance de découvrir plusieurs indices qui pourraient vous être pratiqus à certains moments précis de la saison, tel les ‘’scent post[1]’’ ou encore un terrier!

La neige est votre amie!

Rien de mieux qu’une petite neige fraîche pour aller prospecter le territoire et comprendre comment les coyotes utilisent le secteur. Regardez dans quel sens les traces s’orientent. Les traces sont-elles vieilles du début de la soirée ou fraîche du matin? Ceci peut vous indiquer si vous avez affaire à un spot de matin ou de soir.

Avant la chasse

Au coyote, la très grande partie de votre succès se passe avant la chasse. Connaître son gibier, son territoire et prévoir ses déplacements seront la clé de votre succès! Tenez un registre de vos territoires, identifiez quel secteur est bon en début de saison, mi-saison et fin de saison et tentez de savoir pourquoi. Avec les années vous deviendrez de plus en plus efficace pour effectuer une rotation de vos territoires en tenant comptes de vos prospections des années précédentes.

Connaitre son territoire

Au coyote vous devrez avoir énormément de territoires si vous voulez récolter sur une base régulière! Dans un monde idéal, vous ne chasserez pas un spot plus d’une fois ou deux, et au maximum trois fois. Ainsi, si vous voulez chasser chaque week-end, en tenant compte du vent et assumant que certains spots seront bons seulement à un certain moment dans la saison, vous aurez donc besoin d’une grande variété de territoires!

En résumé, il est primordial de connaître son territoire avant de s’y aventurer. Le coyote apprend extrêmement rapidement, alors ne tentez pas de sortie sans être préparé.  Mettez les chances de votre côté avec une bonne prospection au préalable!

Bonne chasse gang!

Francis Robidoux

[1]  Un scent post est un endroit utilisé fréquemment par un coyote pour marquer son territoire. Il se retrouvera souvent sous la forme d’un arbuste le long d’une clôture ou encore d’un monticule de terre à l’abord d’une forêt sur lesquels le coyote y urinera à chaque passage.

Commentaires

0 commentaires

Restez à l’affût des toutes dernières actualités

Inscrivez-vous à notre infolettre